Olivier FENOY metteur en scène

Comédien et metteur en scène, il est depuis son origine, animateur du Théâtre de l’Arc en Ciel, compagnie qu’il a fondé en 1976 avec Sophie-Iris Aguettant et Ange Guibert.
Interpellé par la démarche picturale de Paul Klee « La lumière procède du noir » et celle de Jacques Copeau, fondateur du « Vieux Colombier », alors qu’il a un peu plus de vingt ans et répète Mario du « Jeu de l’Amour et du hasard » de Marivaux sous la direction de Georges Descrières, sociétaire de la Comédie Française, il rencontre Léon Chancerel (bras droit de Copeau dans les années 30 et fondateur des Comédiens Routiers). D’où sa prise de conscience de ne devoir jamais séparer Création et Animation. Affirmation qui, avec celle de Klee sous-tend toute son activité depuis lors.
Comédien, il est entre autre, Don Jaime et l’Abbé de la Caridad dans « Miguel Mañara » de Milosz – « Le Riche » dans « le Grand Théâtre de Monde » de Calderon – « Clotalde » dans « Amour et Colère » de Sophie-Iris Aguettant – « La Hire » et « l’Archevêque » dans « l’Alouette » d’Anouilh ou encore Cronwell dans « Thomas More » de Robert Bolt.
Metteur en scène, il crée notamment « Voici l’Homme », diaporama géant avec comédiens et choeurs pour un rassemblement de 20000 personnes à Strasbourg et qui sera repris largement en France, au Chili, au Québec, en Pologne et en Italie. Il monte « Phèdre » de Jean Racine donnée au château de Machy, à Paris et Québec. Enfin en 2012, il met en scène « Prélude à l’Anastasis », une création théâtrale, musicale et chorégraphique avec l’Ensemble musical franco-américain « Elsewhere » et le chorégraphe Michel Hallet Eghayan.

Cécile MAUDET metteur en scène

Après une formation d’animation socio-culturelle axée sur le théâtre, elle participe à divers projets de création, d’animation et de formation : spectacles d’histoire et d’expression populaire, projets pour enfants et jeunes de quartiers défavorisés...
En 1994, elle entre dans la compagnie de l’Arc-en-Ciel, joue Liesl Karlstad dans « Cabaret-Karl Valentin » puis avec grand succès Jeanne dans « l’Alouette » de Jean Anouilh, qui sera jouée durant plusieurs saisons à Paris et en tournée, Charlotte dans « La Cerisaie » de Anton Tchékhov.... Elle commence le travail baroque avec Jean-Denis Monory dans « Le Baron de la Crasse » puis plus tard dans « Andromaque ». On la remarque dans une mise en scène de Daniel Postal « Skylight » de David Hare. Durant ces années, elle met en scène plusieurs petites formes dont Etty Hillesum « Une vie Bouleversée ».
Son travail d’animation et de formation théâtrale ne cesse pas pour autant. Il continue en France, au Liban, en Hongrie, au Burkina Faso... et depuis deux ans à Paris auprès d’adultes amateurs et professionnels. Elle lance le projet « Le Grand Théâtre de Paris » en 2011, ou le récit en cinq actes et cinq années de l’Histoire du théâtre à Paris. L’Acte 1 a été joué dans les Arènes de Lutèce en juin 2012 et a rassemblé 120 comédiens, danseurs et musiciens.